samedi 24 juin 2017

Manitoba/Saskatchewan

















Notre entrée au Manitoba et donc, dans les Plaines, n'a pas été exactement comme on s'y attendait.
Vu ce qu'on nous avait dit des Plaines, on s'attendait à des champs à perte de vue et un terrain plat, presque désertique.
Le début du Manitoba ressemble beaucoup à l'Ontario, avec des champs de cultivateurs en prime.
Le paysage est tout de même plat, mais il y a quand même des forêts et des collines. Il y a souvent
des mares pleines de canard avec leurs bébés, au milieu des champs de cultivateurs, c'est super mignon.
La Saskatchewan est plus plate que le Manitoba, même s'il reste des collines, les forêts sont beaucoup plus rares. Il y a plus de champs de cultivateurs et beaucoup de pâturages pour le boeuf. C'est très joli, différent.

Point plus négatif de ses deux provinces, il y a beaucoup moins d'haltes routières et elles sont moins agréables que celles de l'Ontario.
Les quelques plans d'eau près desquels on a été semblait très pollués, à l'allure peu engageante.
La route 1 est aussi moins agréable pour nous que l'était la 17. La 17 passait à travers les villes et villages, il était donc facile de sortir pour faire des arrêts et des activités improvisées. La 1 est une autoroute dont il faut sortir dès que l'on veut s'arrêter. La vitesse est aussi plus élevée, à 110km/h.
Il y a également beaucoup moins de sentiers de randonnées, où nous n'avons pas réussi à en trouver beaucoup.
Le coût de la nourriture est un peu plus élevé qu'avant, notamment sur certains produits tel que le fromage, qui a presque doublé comparé au Québec.

Point plus positif, les villages sont moins espacés et plus nombreux qu'en Ontario.
La route est plus plate et donc plus facile à faire.
Le prix de l'essence est beaucoup moins coûteux également.

Nous avons remarqué qu'il y avait beaucoup plus de train ici que dans les autres provinces que nous avons visité. Il y a beaucoup de trains de marchandise et beaucoup de voies ferrées.

À la fin de la Saskatchewan, après Swift Current, nous avons commencé à voir des chiens de prairie par centaine sur le bord de la route, à joué ou se prélassé au soleil. C'est beaucoup plus petit que l'on pensait, la taille d'un petit écureuil, couleur sable et se camouflant très bien dans les champs.
Nous avons également vu tout le long des champs des oiseaux de proies en chasse.






Comme pour l'Ontatio, nous avons noté nos endroits coups de coeur, dont voici un résumé :

Manitoba :


Le parc provincial de Whiteshell :
Le parc provincial de Whiteshell a un coût d'entrée pour la journée de 5$ par véhicule et le camping sans service 15,70$.
C'est un très grand parc, avec de beaux sentiers de randonnées et de nombreuses activités, mais plutôt éloignées les unes des autres.
Nous nous sommes arrêté au West Hawke Lake, où il y a une très belle plage et un camping pas trop cher. Nous y avons fait la rencontre de chevreuils très dégourdis et de nombreux animaux sauvages habitués à la présence humaine et donc facile d'observation. Le lac West Hawke est le plus profond du Manitoba. Il a été creusé par une météorite et est plus profond que la statue de la liberté, cela nous a beaucoup impressionnés!
Il est situé au tout début du Manitoba, juste après la frontière avec l'Ontario.

Le Riverbank Discovery Centre de Brandon :

Une information touristique avec toilettes, vidange de vr, aire de pique-nique, parc de jeux pour enfants, un parc de machines d'exercices en plein air et une très belle promenade en nature où l'on peut observer les oiseaux.
Adresse : 545 conservation drive, Brandon, Manitoba.


Le Parc National du Mont-Riding :

Le parc national est très grand, mais magnifique, avec des sentiers de randonnées, quelques plages, des camping pas trop cher et la possibilité de voir gratuitement (exception faites du coût d'entrée du
parc), des bisons sauvages de près.
Nous avons été voir les bisons et avons beaucoup appréciés, ainsi que la baignade au Lac Audy.
Par contre, pour aller voir les bisons, il faut prévoir une route de 40km de gravelle.
Nous y avons vu aussi des centaines d'hirondelles adorables.
C'est un détour de notre itinéraire qui en valait la peine.

Saskatchewan :

Le Chaplin Nature Centre :

Situé sur la 1 à Chaplin, c'est une halte routière avec une information touristique très petite, avec une petite exposition sur les oiseaux de la Saskatchewan très intéressante et sur la mine de sel de Chaplin.
Il y a des toilettes sur place, quelques tables de pique-nique, un petit point d'observation et une petite boutique souvenirs.





Le Riverdene Park à Swift Current :


Situé à un peu moins de 1km de la 1, c'est un joli parc avec une belle promenade au bord de l'eau, très agréable, un Skate parc, des tables de pique-nique, un terrain de baseball, un terrain de basketball et un espace vert parfait pour faire un pique-nique, jouer au ballon ou au cerf-volant.


Nous sommes adeptes des dodos gratuits, si vous êtes intéressés à connaître ceux que nous avons trouvés et testés, allez voir ici.

Liste de mes dodo gratuit au Canada

Voici une liste des endroits où nous avons dormi soit gratuitement, soit à bas prix. Je n’ai pas inscrit les terres publiques, je le ferais, à l’avenir en prenant les coordonnés GPS. Je n'ai pas mis les endroits où les propriétaires privés m'ont donné l'autorisation.  Cette liste sera mis à jour régulièrement avec des ajouts.

Mais avant les règles non écrite du boondocking ainsi que quelques pistes pour vous trouver un bel endroit ici

Lorsqu'il est inscrit walmart vous pouvez trouver l'adresse ici

Pour chaque province nous avons fait une liste des activites cool  que nous avons mis dans les textes se rapportant a chaque province


Au Québec :

v  Laurentides :
§  St-Jérôme : -Walmart  près de l’autoroute 15
                     -Derrière l’église St-Paule, au parc  Henri-Daoust, 149 rue Scott . Très bel endroit avec des arbres, toilettes sèches, parc de jeux, terrain de basketball et tennis, grands espaces verts.

§  Labelle, village relais : -Parc des Cheminots, Stationnements et téléphones:  ouvert 24 heures toute l'année, Installations sanitaires avec douche: haute saison: 24 heures.  Il y a un parc pour enfant, un restaurant style bistro, le musée de la gare.  Nous avons dormi en retrait dans le stationnement pour les utilisateurs de la piste de VTT. Très bel endroit, mais beaucoup de moustiques.

§  Rivière rouge : techniquement un village-relais, mais je n’ai trouvé aucun endroit pour y dormir gratuitement. À la plage c’est inscrit pour les personnes du camping municipal seulement et le parc au début de la ville, c’est inscrit 4h , je n’ai pas osé. Je n’ai pas trouvé de toilette publique mise à par à la plage.

v  Abitibi-Témiscaminque:
§  Macamic : Halte routière, au bord du lac Macamic. C’est 10$ par nuit pour une tente et 25$ pour un VR.

v  Chaudière-Appalaches :
·         Halte routière  de la Chaudière-Appalaches sur l’autoroute 20 juste avant Lévis . C’est une grosse halte avec toilette, parc pour enfant, WiFi, cuisine avec micro-ondes , information touristique. C’est inscrit stationnement  4 h, mais nous avons demandé au gardien et il nous a dit que les policiers ne vérifient pas. Nous y avons dormi sans problème.

·         La Pocatière : La halte routière municipale, passant sur la Route 132, un casse-croûte est ouvert en saison estivale. Adresse : 53 A, route 132, Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Ouvert de mai à septembre. Ce n’est pas inscrit qu’on peut y dormir, mais nous avons demandé à la personne responsable du casse-croute .
v  Bas-St-Laurent :
·         Cacouna : Dans le stationnement du parc côtier Kiskotuk, secteur du site ornithologique du marais du gros-Cacouna. Il y a trois accès, c’est le premier en venant de l’ouest sur la 132. Il y a une toilette sèche, des tables de pique-nique et des sentiers pédestres.

v  Gaspésie :
§  Mont-Joli : village-relais. Un des plus beaux villages-relais. À Ste-Flavie( moins de 5km du dodo) Il y a un quai, une plage, un parc avec table de pique-nique, toilette. À Mont-Joli , il y a un parc, des toilettes, point d’eau potable. Nous avons dormi derrière le DépanExpress Ultramar,1021 Jacques Cartier.

§  Cap-chat : C’est un village-relais, mais nous avons dormi  au port de pêche sans problème. À distance de marche d’un parc avec petits restaurants et toilette.  Nous pouvions observer les pêcheurs.

v  Charlevoix :

§  Baie-St-Paul :village relais, le dodo est dans la cour du centre d’achat à côté d’un Tim Horton ouvert 24hrs, 2 chemin de l'Équerre, Baie-Saint-Paul, QC G3Z 2Y5. Beaucoup de camions utilisent ce stationnement.  À la plage de Baie-St-Paul , il y a un parc , sentiers pédestres, des toilettes et une douche pour se rincer après avoir été dans le fleuve. Un peu loin du dodo, mais paradisiaque pour un déjeuner au bord du fleuve.

v  Région de Québec :

·         Lévis :Walmart
·         Sainte-Anne-de-Beaupré : pas gratuit, mais vraiment pas cher ,7$ par jour pour une tente et 10$ pour un VR. Camping en face de la basilique Ste-Anne-de-Beaupré. Il n’y a pas les services traditionnels d’un camping . Sur le site il y a un point d’eau potable, des poubelles et l’autre côté de la route des douches, des toilettes.


·         Berthier –sur-mer : À la marina , il y a une magnifique plage. Pour les personnes en VR on peut y passer la nuit au coût de 23$, mais aucun service , vous devez être autonome.

Ontario

    Gatineau:
Aréna Robert Gertin
          125 Rue de Carillon
Gatineau, Québec
GPS: 45.434433, -75.723839
   tout près du centre ville

Pembroke:
Irving
        1751 Paul Martin Drive

North Bay
Walmart

Sault-ste-Marie:
Husky

Walmart

Nippigon
Husky
      453 Hwy. 17

Thunder Bay
Walmart

Kenora
Waltmart
         24 Mikana Way
Kenora, Ontario, P9N 4J1

      Les gens très curieux, un vr réparait ça remorque et une personne de la ville est venu voir

Manitoba

Portage la prairie:
      walmart

Brandon:
Walmart

Saskatchewan

Régina:
      walmart

Swift current:
       wal-mart

Alberta:

Medecine hat:
Walmart

Brooks:
Walmart

Drumheller:
walmart

Airdrie:
Walmart

strathmore:

Walmart

 Canmore:
halte touristique
wifi, eau potable, dumpsite, toilette

dimanche 18 juin 2017

Ottawa-Gatineau

Ce texte est un résumé de nos quelques recherches d’activités gratuites à faire en visitant Ottawa et sa voisine, Gatineau.
Ce sont des activités que nous avons toujours appréciés, sans savoir qu'il y avait un moyen d'en profité gratuitement, c'est pourquoi nous avons décidé de les partagées sur le blog, histoire que d'autres dans notre cas puissent également en profiter!

Donc, voici le résultat :

  1. Le Musée Canadien de l'histoire est gratuit tous les jeudi de 16h à 20h. Adresse : 100 rue laurier, Gatineau, Qc.
  2. Le Musée Canadien de la guerre est gratuit tous les jeudis de 16h à 20h. Adresse : 1 place vimy, Ottawa, On.
  3. Le Musée Canadien de la nature est gratuit tous les jeudis de 17h à 20h. Adresse : 240 rue McLeod, Ottawa, on.
  4. Le Musée des beaux-arts du Canada est gratuit tous les jeudi de 17h à 20h. Adresse : 380 promenade sussex, Ottawa, on.
  5. Le Musée de l'aviation et de l'espace du Canada est gratuit tous les jours de 16h à 17h. Adresse : 11 promenade de l'aviation, Ottawa, on.
  6. Le Musée des Sciences et de la Technologie est gratuit tous les jours de 16h à 17h. Adresse : 1867 boulevard st-laurent, Ottawa, on.
  7. Le Musée de l'agriculture et de l'alimentation du Canada est gratuit tous les jours de 16h à 17h. Adresse : 901 promenade prince of wales, Ottawa, on.
  8. Visiter le Parlement du Canada et la Cour Suprême du Canada est gratuit.
  9. Visiter le Parc de la Gatineau est gratuit.


samedi 10 juin 2017

L'Ontario



On dit du Québec que c'est l'une des plus grandes réserves d'eau douce sur terre, mais nous avons été plutôt impressionnés par la quantité de lacs et de rivières en Ontario.

Il y a les Grandes Lacs bien sûr, mais il y a aussi une quantité incroyable de plans d'eau tout autour.
C'est l'un des points qui nous a charmé du nord de l'Ontario d'ailleurs, avec les étendues de forêts sauvages et les grandes zones sans habitations, où il n'y avait que des lacs, de la forêt et de magnifiques paysages sur des kilomètres et des kilomètres.


Nous avons croisés bon nombre d'animaux sur notre route également, dont quelques orignaux, très zen et tranquilles, un ours, des chevreuils et même un gros hibou! Au parc national de Pukaskwa, nous avons même croisé un nombre impressionnant de lièvres, perdrix, écureuils et oiseaux.





Nous avons eu la chance de visité la province dans la période où les animaux ont leurs bébés, ce qui nous a valu le plaisir de voir bon nombre de bébés outardes avec leurs mamans, un couple de grues et leurs petites, des canards avec leurs bébés ainsi que quelques autres bébés animaux dont un tamia, un orignal et des chevreuils.

Un attrait qui nous a également beaucoup plu de cette province, c'est le grand nombre de haltes routières, souvent tranquilles, sur le bord de l'eau, où l'on se sentait parfaitement à l'aise de profiter de l'endroit pour quelques heures de détente.
Les Grandes Lacs nous ont charmés eux aussi, avec les vagues, la rive opposée presque invisible, les marinas et leur petit air rappelant le fleuve St-Laurent que nous aimons depuis longtemps. Le lac Supérieur ressemble à une petite mer intérieure, nous en gardons un très bon souvenir.


La route 17, que nous avons suivis durant toute notre traversée de l'Ontario, est facile et tranquille.
Par contre, la distance entre les villes est grandes, il faut donc prévoir assez de carburants et de nourriture à chaque départ d'une grande ville, car entre les grandes villes on retrouve que de micro-village.
Les villes qui nous ont charmés sont Gatineau, Pembroke, North Bay, Sault-Ste-Marie, et, après des premiers pas difficiles, nous avons apprivoisés Thunder Bay.

Nous retenons également de l'Ontario que les gens sont très sympathiques, dont les deux policiers qui nous ont arrêtés en cours de route (ce qui c'est toujours très bien terminé), malgré que notre anglais soit difficile.

Nous avons été impressionnés par quelques pancartes routières également : C'était la première fois que l'on voyait une pancarte traverse de calèche! Il y a aussi les pancartes traverse de chevreuils et d'orignaux avec lesquelles ont a eu quelques surprises. Comparées aux pancartes du Québec, nous avons trouvé que les chevreuils ressemblaient à des gazelles et de loin, les orignaux à des panthères ou des rhinocéros qui chargent, selon la distance ;)

Nous avons fait une petite liste des endroits qui nous ont particulièrement plus, pour ceux qui passeront dans le coin :


Le Parc de la Gatineau :

Situé en plein coeur de Gatineau, le parc offre de nombreux sentiers plus ou moins longs, quelques plages et endroits à visiter. Il y a également de belles aires de pique-nique et l'entrée est gratuite.
Nous avons beaucoup aimé le lac Pink aux eaux turquoises et à l'histoire très intéressante.



La Marina de Pembroke :

La ville de Pembroke est relativement petite, mais très jolie. Nous avons apprécié qu'une partie des habitations avait une allure victorienne qui nous a beaucoup plu.
La marina en elle-même offrait un paysage magnifique, une promenade très agréable, avec un aire de pique-nique, un aire de jeux pour enfants, des toilettes et des poubelles.
C'était plutôt tranquille, avec une atmosphère agréable.
En partant de la 17, il a été très facile de trouver la marina en suivant les affiches installées en ville.



La halte routière de la ville de Cobden :
Il y a sur place une petite information touristique (qui était fermée à notre passage fin mai), des toilettes, une belle aire de pique-nique très tranquille et le wi-fi gratuit. Un peu en retrait derrière l'information touristique se trouve une petite plage très mignonne.







La Marina de North Bay :

La ville de North Bay est grande, mais la Marina n'a pas été difficile à trouvée, elle s'étend sur toute
la longueur de la Memorial Drive.
La marina était magnifique, avec une grande plage, un parc de jeux pour enfants, des toilettes, le wi-fi gratuit, un accès à de l'eau potable gratuite à la marina, une grande aire de pique-nique et un superbe paysage.

Le Canal Historique de Sault-Ste-Marie (un lieu historique national) :

Nous y sommes allé en 2017, l'année où tous les parcs nationaux et lieux nationaux historiques du Canada sont gratuits, donc nous ne savons pas s'il y a un coût d'accès au site habituellement.
Le Canal Historique offre de superbes sentiers de randonnée, où la faune n'est pas timide du tout (tamias, écureuils, oiseaux et canards), le paysage magnifique et les panneaux d'interprétation très instructifs.
On peut aussi voir les écluses historiques fonctionner dans les deux sens lors du passage de quelques bateaux. Nous avons eu la chance de voir les deux sens et c'était plutôt impressionnant, même si un peu long peut-être.
Il y a l'accès à des toilettes, une très, très petite information touristique ainsi qu'une très grande, très agréable et très tranquille aire de pique-nique.

Boulevard Lake Park, Thunder Bay :

Situé au début de la ville de Thunder Bay, le grand parc est très agréable, avec des pistes cyclables et quelques sentiers, une grande et belle plage, des toilettes, une grande aire de pique-nique, un parc de jeux pour enfant et une atmosphère tranquille et agréable.
Le stationnement le plus près du centre du parc se trouve au coin entre Lyon Street West et Algoma Street.



Nous sommes adeptes des dodos gratuits, si vous êtes intéressés à connaître ceux que nous avons trouvés et testés, allez voir ici.

dimanche 18 décembre 2016

Un été mouvementé



Au printemps 2016, nous avons mis nos économies dans l'achat d'un pickup Ford, préparé notre roulotte et sommes parties pour une vie nomade en commençant par visiter le bord du fleuve St-Laurent.

Nous avons visité les Hautes Laurentides, Lanaudière,longé la Côte-Nord ,  le centre du Québec en longeant le fleuve jusqu'à Mont-joli . Puis nous sommes revenus dans les Laurentides pour repartir pour les cantons-de-l'est, et se rendre à Ste-Perpétue-de-l'Islet pour un séjour en forêt plus que bénéfique,
pour ensuite revenir une nouvelle fois dans les Laurentides.

Nous étions alors fin septembre et nous nous apprêtions à visité les Laurentides de nouveau, mais cette fois plus au nord que la première fois, lorsque le moteur de notre pickup est mort.
Il n'y avait pas moyen de le réparer sans débourser plus que ce qu'il ne valait, nous nous sommes donc retrouver sans véhicule.
Nécessité oblige au Québec, nous avons dû nous louer un appartement à St-Jérôme avec le froid hiver
qui arrivait.

Ayant mis nos économies dans l'achat du pickup, nous n'avions plus assez pour acheter un autre véhicule en bon état qui puisse nous servir de maison.
Nous ne voulons pas s'endetter et payons donc toujours nos véhicules d'un seul paiement. Nous sommes d'avis que la liberté, c'est de ne pas avoir de dettes aussi bien que voyager. Car, est-on réellement libre avec nos dettes dans nos bagages?

Nous prendrons ainsi plus de temps pour trouver un véhicule, mais nous n'endosserons aucune dette pour l'avoir. Il sera réellement à nous dès l'achat.
C'est pourquoi nous allons passé l'hiver au Québec cette année et ramasser les fonds nécessaires à l'achat de notre nouveau véhicule au printemps.

En voyage, nous nous voyons confrontés à de nombreux défis et nous nous étions préparés à de nombreux autres en pensant passé l'hiver au sud des États-Unis.
Mais nous n'avions pas imaginé les nombreux défis dans le fait de rester dans un petit appartement en ville.

Avant de partir pour une vie nomade, nous avions toujours vécu à la campagne, entourés d'arbres et de peu de voisinage. Et ce peu de voisinage était sympathique, en général.
En ville, les choses sont différentes.

La petite taille de l'appartement ne nous avait pas inquiété puisque nous vivions dans une roulotte de 14 pieds sans problèmes.
En quelques semaines, nous nous sommes rendus compte que l'absence de cour ou d'accès à l'extérieur nous était insupportable.
Nous passions notre temps à aller dans des parcs plusieurs heures à tous les jours.

En voyage, nous vivons dans des espaces confinés, mais nous passons la majeur partie du temps en extérieur, ce qui donne le sentiment de vivre dans bien plus grand.



Nous vivons présentement dans un immeuble à trois appartements, dans un demi-sous-sol.
Nos voisins sur les deux étages au-dessus ne sont pas très sympathiques à la cohabitation, si l'on peut dire.
Dans notre immeuble, le gros facteur de conflit est la question des poubelles, du stationnement et l'enlèvement de la neige. Ici c'est chacun pour soit, aider son prochain ou en faire un peu plus ce n'est pas la règle de conduite.


D'autres facteurs entrent également en jeu : avant, nous nous endormions au son des grenouilles et des oiseaux. Aujourd'hui, au son des voitures et des sirènes de police.
Avant, la seule lumière qui nous éclairait la nuit était celle de la lune. Maintenant, ce sont les lumières du feu de circulation juste à coté qui passe par nos fenêtres, passant régulièrement du vert au rouge, puis du rouge au vert et ainsi de suite.
La vie en ville est un défi d'adaptation presque aussi grand que celui de la vie nomade pour des personnes qui comme nous sont habitués à la nature dans toute sa splendeur.

Nous avons eu un petit coup de blues lorsque la neige est tombée début décembre et que l'on a commencé à sortir pour dégager les marches d'escalier et le balcon. Le coup de blues a continué avec les -30ºC de la semaine dernière.

Le plus difficile reste le regard des autres. Les autres qui au départ trouvaient notre idée folle irréaliste, maintenant ils ont la confirmation que c'était irréalisable. Dans leur regard on voit: vous voyez, je savais bien que vous n'y arriveriez pas! La situation est déjà difficile à vivre, le sentiment d'échec est présent, parfois le doute et le découragement s'y mettent aussi, alors voir que les gens sont heureux de notre échec c'est très difficile à accepter car nous on abandonne pas, au contraire on travail deux fois plus pour y arriver.

L'attente est aussi difficile, attendre le printemps pour repartir, attendre d'amasser les sous pour l'achat du véhicule. c'est comme si notre vie est en pause mais en pause depuis 3 ans. Ça fait 3 ans, que le projet est devenu notre but, que nos choix sont dictées par ce but. On n'ose pas s'investir dans des projets, ni dans des amitiés dans l'espoir toujours de partir.


Notre projet était de faire le tour des États-Unis, mais, suite à une série d'événements conclus par l'élection de Donald Trump comme président des USA, nous avons décidé de reporter notre entrée dans ce pays de quelques mois, pour voir comment les choses se passeraient.

Nous allons donc partir explorer l'ouest canadien au printemps 2017, lorsque nous aurons notre nouveau véhicule pour partir.
Nous allons parcourir les États-Unis à l'hiver suivant si tout ce passe bien.



Pour ramasser notre argent, nous avons mis nos connaissances à profit et vendons des produits de soins naturels végétaliens et artisanaux (herboristerie, tisanes de plantes sauvages, soins corporels, médecines naturelles) en ligne : Les Dons d'Airmeth/Boutique en ligne, ainsi que de l'artisanat écologique et des accessoires ésotériques (amulettes, talismans, bijoux de pierres et plus) en ligne : l'Atelier des Fées Sorcières/Boutique en ligne.

Rosalie

dimanche 25 septembre 2016

L'art des dodos gratuits ou Boondocking




Être 100% autonome , ne pas dormir dans les campings avec notre VR c'est un mode de vie ou seulement lors des longs trajets pour une nuit ou deux. On appelle cette pratique boondocking en anglais, je n'ai pas trouvé de terme francophone alors je dis simplement des dodos gratuits. Dormir gratuitement ne se fait pas n'importe comment, c'est un privilège de pouvoir dormir sur un terrain privé, commercial ou sur des terres publiques. 




Quelques petites règles à respecter sauf si on a l'autorisation des propriétaires de l'endroit ou si nous sommes sur les terres publiques.


Notre véhicule en 2002
  1. Être autonome pour l'eau, la cuisine et les toilettes.
  2. Ce n'est pas un camping, on ne sort pas les chaises de jardin, nos auvents, le BBQ. 
  3. Si nous sommes dans le stationnement d'un commerce style Walmart, faire nos achats dans leur commerce pour les remercier.
  4. Si nous sommes sur le terrain d'un particulier, offrir notre aide pour divers travaux en remerciement ou offrir un petit quelque chose ( plats cuisinés, artisanats,...) 
  5. Bien souvent ce sont des endroits pour passage, seulement 1 ou 2 jours au maximum.
Quelques conseils :


  • Petit conseil: avoir toujours un plan B, C, D et même E, il se peut qu'une fois sur place l'endroit n'est pas à notre goût, car pas assez sécuritaire, n'est pas adapté à votre VR ou à la présence d'enfant.
  • J'aime arriver tôt afin de voir si l'endroit me convient pour, s'il y a un problème utiliser mon plan b. J'en profite pour trouver tout près un parc, une plage ou tout autre endroit pour y amener les enfants.
  • J'arrive pour y dormir entre 20h et 21h et je repars souvent tôt le lendemain pour aller déjeuner à un endroit où les enfants peuvent courir. 
  • Bien choisir son emplacement lorsqu'on partage le stationnement avec des gros camions. Il m'est arrivée de choisir l'endroit où les camions viennent revirer pour se stationner , la nuit fut courte et bruyante!
  • Notre véhicule de 2003 à 2010


Je vous donne la liste des sites ou endroits qui en général offrent la possibilité d'y dormir gratuitement. 

  • Les villages-relais:   Un village relais est un village au Québec, reconnu par le ministère du Transport pour offrir des endroits pour se restaurer, se divertir et dormir. Il y a toujours un ou plusieurs endroits pour y dormir, des toilettes publiques, des attraits touristiques. Nous aimons beaucoup utiliser ces villages. Le lien :village-relais  
  • VRtransit: vrtransit est un site non officiel ou des caravaniers ont mis leur endroit où dormir gratuitement. On y retrouve aussi des commerces, attraits, stations-services. Étant donné que ce n'est pas un site officiel comme les villages-relais il se peut que les endroits n'existent plus ou ne sont plus gratuit.vrtransit
  • Halte de camionneurs ( truck stop), un peu bruyant, mais pour une nuit c'est parfait
  • Les stationnements des Walmart la liste ici , Flying J ou Cracker Barrel ( Canada et USA). Ce sont des commerces qui acceptent en général les caravaniers. S'informer auprès du gérant et leur mentionner votre intention d'y dormir pour la nuit par politesse. 
  • Les marinas, havre de pêche et petits aéroports sont des endroits où habituellement on peut y dormir gratuitement ou à faibles coûts pour un ou plusieurs jours.
  • Quelques endroits souvent gratuits , il suffit de demander: derrière les églises, les caisses populaires, bibliothèques municipales, cours d'école l'été, bureau d'information touristique, parc municipaux et certain centre commercial.
  • Il nous est déjà arrivé de ne pas trouver et demander à une petite station-service la permission d'y dormir jusqu'au matin, jamais on ne nous a refusés.

  • Les terres publiques, au canada et au états unis, peuvent être utilisées pour faire du camping si nos installations ne sont pas permanentes et que nous laissons l'endroit dans le même état que lors de notre arrivée. Nous pouvons y passer plusieurs jours, sortir chaises , auvent et BBQ.  Par contre l’accès n'est pas toujours facile ou possible avec des gros VR.Voici le site où vous pouvez trouver les terres publiques, vous cliquer sur la région, ensuite sur droits, statuts et activités usuels. Dans la légende regarder la couleur des terres publiques et voilà! terres publiques québec , terres publiques ontario ,terres publiques manitoba, terres publiques alberta,, Comment lire les cartes du Québec : étape un: choisir une région pour l'exemple Laurentides. étape deux: clique sur la carte pour droits, statuts et activités usuelles. étape trois: regarder la légende, ici la couleur crème c'est les terres publiques. étapes quatre: repéré une ville et les cours d'eau pour trouver les endroits. dans l'exemple si j'agrandis la région de mont-laurier je vois que si je suis la route 117 vers l'Outaouais de chaque côté il y a des terres publiques. 

  • Campe dans mon jardin: pas très populaire au Québec mais une belle solution, ce sont des propriétaires qui offrent aux voyageurs la possibilité de camper dans leur cours gratuitement.  C'est une belle opportunité d'échanger et en apprendre un peu plus sur la culture de chacun. campe dans mon jardin
  • Ce n'est pas gratuit mais avec l'abonnement annuel de 94.50$+tx vous pouvez dormir un nombre illimité de jour du 1 mai au 31 octobre dans des vignobles, cidreries, fermes. Vous devez être 100% autonome, les tentes et tentes-roulottes ne sont pas acceptés. terroir en vr.
Pour les USA :



Voici une liste des endroits où nous avons dormi soit gratuitement, soit à bas prix. Je n’ai pas inscrit les terres publiques, je le ferais, à l’avenir en prenant les coordonnés GPS. Je n'ai pas mis les endroits où les propriétaires privés m'ont donné l'autorisation.  Cette liste sera mis à jour régulièrement avec des ajouts.



Ma liste de dodo gratuit au canada ici




Notre véhicule de 2010 à 2014





Notre roulotte 2015-2016

Notre véhicule de 2015-2016



lundi 18 juillet 2016

fleuve St-Laurent

Le Québec possède un joyaux : le fleuve St-Laurent. Pas besoin d'aller loin pour voir un paysage digne des cartes postales.  J'ai un amour inconditionnel pour le fleuve. De sa rive -nord ou de sa rive sud le fleuve est grandiose. Sur la côte nord c'est les baleines qu'on y aperçoit, sur la rive sud ,du Bas St-Laurent à la Gaspésie , c'est les coquillages, roches, phoques et autres trésors. Nous sommes présentement en Gaspésie, nous avons longé tranquillement au grée de nos humeurs le bas du fleuve jusqu'à Mont-Joli.



Nous avons passé des heures à chercher sur la rive mille et un trésors, nous avons observé avec nos jumelles phoques communs et oiseaux marins. Se baigner, marcher sur la rive au soleil couchant, sont des moments inoubliables. Juste pour cela , je ne regrette pas le confort d'une maison: eau courante, lit confortable ou encore internet.





 Tous nos repas , nous les avons pris dans des haltes routières ou sur la plage avec comme fond le fleuve ou le coucher de soleil, quelle vie agréable. La liberté de manger où l'on veut, un parc, derrière une église, sur la plage...Le décor de nos repas change continuellement . J'essais toujours de trouver un endroit où les enfants peuvent courir, jouer et explorer pendant la préparation des repas.

 Une seule fois nous avons payé un camping c'était pour le parc du Bic, le reste nous avons utilisé les villages relais ( www.village-relais.qc.ca)ou demandé la permission de passer la nuit à certains endroits. Parfois il y a des choses qu'on veut absolument voir comme quand je suis allée à Percé il y a 6 ans , je voulais aller voir les fous de Bassan, cette fois je voulais voir un coucher de soleil au parc du Bic. Et bien ils sont magnifiques!

Et quelle belle façon de fêter notre 21e anniversaire de mariage!


Tranquillement, on s'adapte à notre nouvelle vie, on se rend compte qu'on apporte avec nous beaucoup trop de chose, on va passer quelques jours à trier et revoir nos besoins. Nous allons également devoir dire au revoir à un de nos membres: Merlin notre chat. Il n'apprécie pas la vie de nomade, il reste dans la roulotte, ne veut pas sortir.Sa sœur Stella le vit beaucoup mieux, elle est curieuse. Merlin va rester à l'appartement avec Mario. Ce serait égoïste de notre part  de lui faire vivre une vie qu'il n'aime pas juste parce qu'on l'aime et s’ennuie de lui.

Info appris lors de notre visite au parc du Bic:  Savez-vous que la femelle canard eider à duvet est vulnérable tout l'été car durant cette période, elle mue et elle et ses bébés ne peuvent pas voler donc doivent rester sur la berge. Ce canard est maintenant protégé car pendant longtemps l'homme a pillé leurs nids afin de récupérer le duvet pour fabriquer literies et vêtements de sport.

 Prochaine destination: Lanaudière nous allons vendre nos produits d'herboristerie au marché de St-Donat les dimanches , 31 juillet, 7 et 14 août.